Nouvelles:
100% de l'argent va à la construction des écoles !
Joignez-vous à nous ! Nous cherchons toujours des bénévoles.
Nous avons construit trois écoles grâce à votre générosité !
SKL in Laos 2013


Vientiane, Laos

Nous apprécions vos commentaires ! Veuillez nous envoyer un message.

2 décembre

Dernier blog
2 décembre 2013

Demain, nous prenons un vol pour Bangkok et nous amorçons notre retour au Canada. J’ai des émotions partagées en écrivant ce dernier texte. Je suis heureuse de savoir que bientôt, je reverrai ma famille et mes amis à la maison. Mais je me sens chez moi au Laos et je suis triste de quitter ce lieu si beau et si accueillant.

Lion sculpté décoratif, Vientiane Vendeur de melons Détail d’un temple Ken and Lat

Nos derniers jours ont été bien remplis. Nous avons rencontré de nouvelles personnes. Nous en avons appris davantage au sujet des artisans ruraux qui travaillent avec le rotin et avec le bambou. Dans les petits villages de Ban Phon et Na Gnang, nous avons décidé d’aller à la source et de rencontrer les tisserands et les artisans qui ont créé d’authentiques paniers et des meubles laotiens. Nous avons été fascinés par une fillette de 5 ans adepte du tissage. C’est pour nous un signe d’espoir que toutes ces habiletés seront transmises aux générations futures.

Lat, Linda and Peter Outil et panier de tisserand Tissant un filet pour la pêche Panier

Nous avons aussi conversé avec le réalisateur Peter Livermore, qui filme et documente les multiples facettes de la culture laotienne d’une façon unique. Son partenaire Houmnylat RattannavongLat possède une galerie d’art et il est aussi très intéressé à promouvoir l’importance de l’éducation dans les régions rurales.

Tissant avec du bambou Enfants du village Tissant une table traditionnelle laotienne Tisserande du village Na Gnang

Et bien sûr, notre voyage serait incomplet sans une dernière visite au Marché de nuit! Plus grand que jamais, nous avons regardé les objets en vente. Ils étaient sous des tentes et dans des cabines couvertes, bien ordonnées, sur une bonne distance, tout près de la promenade le long du Mékong. Nous avons trouvé des œuvres irrésistibles et quelques textiles colorés, qui s’ajouteront à notre inventaire de très beaux produits du Laos.

Très beaux paniers Sengkeo et une bien jeune tisserande Chaises en bambou et en rotin Artisan avec un exemplaire de son travail

Maintenant il est le temps de faire nos bagages. Trois paniers peuvent-ils vraiment loger dans mon bagage à main? Au revoir Vientiane… à la prochaine!

Paysage de la campagne Ken et une artiste du marché de nuit Marché de nuit – boutique en plein air – textiles Marché de nuit Marché de nuit Lanternes au marché de nuit

30 novembre

Vientiane, capital du Laos
du 27 au 30 novembre

Nous avons eu du plaisir à explorer Vientiane ces derniers jours. Vous pourriez passer des heures au Talat Sao ou Marché du matin, qui est ouvert toute la journée. Vous y trouverez de tout : téléviseurs, réfrigérateurs, appareils électriques, vêtements et tissus, souvenirs, bijoux en or et même offrandes pour les temples! C’est un labyrinthe de cabines et de magasins. Ceux vendant les mêmes types d’objets sont regroupés ensemble, ce qui vous permet de comparer les prix et de marchander assez facilement. Nous avons apprécié notre lunch éclair au coin des restaurants (service rapide) avant de partir en jumbo visiter une manufacture très occupée de l’autre côté de la ville.

Wat Chan Détail du temple Aménagement à côté du temple Nettoyeur de rue

La manufacture produit de très belles sculptures en bois, ainsi que des statues en ciment, en bronze et autres matériaux. La cour extérieure déborde d’objets, entre autres des bouddhas. À l’intérieur, vous pouvez voirles artisans au travail en train de créer des pièces uniques en bois. Une fois de plus, nous nous sommes permis des achats. Nous verrons ensuite comment nous pourrons les acheminer au Canada!

Vue de la rue Quai Fa Ngum Manufacture de statues Achat au marché du matin Arrivée en jumbo à la foire commerciale

Nous avons appris qu’il y avait une foire commerciale en ville au Centre des congrès et au Centre d’exposition international laotien, le bâtiment le plus grand au Laos. Nous avons interpellé un chauffeur de jumbo qui nous a amenés à la foire. Ce lieu rempli de magasins propose des produits surtout modernes. Cependant nous avons réussi à trouver une boutique avec d’incroyables beaux meubles sculptés en bois, en plus de deux à trois marchands vendant des vêtements traditionnels pour les femmes. Au coin des restaurants de la place, nous avons acheté un délicieux repas cuisiné à base de riz frais et jeune, naturellement vert, servi avec de la noix de coco râpée.

Meuble en bois sculpté à la main Robes traditionnelles (pour les femmes) Vendeuse de riz (petit plaisir) Défilé de mode au Centre culturel national

À notre grande surprise, nous avons rencontré un groupe d’étudiants à l’extérieur du Centre, près de l’allée pour jouer aux quilles. Ils nous ont dit qu’ils étaient là parce que leurs cours ont été annulés en raison d’une panne de courant à leur école. Âgés de 17 à 20 ans, ils se sont montrés intéressés à jaser avec nous. Ils étaient curieux au sujet de notre présence au Laos. Un des jeunes hommes nous a informés qu’il participait à un défilé de mode le soir même. Il nous y a cordialement invités. Plus tard dans la journée, en suivant leurs directives, nous nous sommes rendus au Centre culturel national laotien. Nous y avons été très bien reçus. Nous avons vu un charmant spectacle mettant en vedette des créations inspirées par des robes traditionnelles laotiennes, avec une sélection de robes de style contemporain réalisées par le jeune couturier et dessinateur de mode (d’origine française et laotienne), Nithaya Somsanith. Nous étions contents d’avoir fait cette rencontre accidentelle à la foire commerciale, qui nous a permis d’assister à cet événement unique. Merci à nos amis étudiants : Miss Vannida Sinbandith, Miss Vallaphone Phimmasone, Miss Onanong Xayyavath, Mr. Saysana Thammachack, Mr. Anonsith Choumlamountry, Miss Souminda Keolasvong et le mannequin Mr. Kitsana Choumlamountry.

Défilé de mode Notre ami mannequin à gauche - Kitsana Choumlamountry Défilé de mode

Le lendemain matin, nous sommes allés voir un certain nombre de magasins d’artisanat à Vientiane. Plusieurs d’entre eux sont exempts de taxes commerciales. Les tisserands et les couturières reçoivent un juste prix pour leur extraordinaire travail. Bien sûr, nous avons fait quelques achats, sachant que nous quitterons bientôt le Laos.

Nos amis étudiants Nos amis étudiants

28 novembre

24 novembre

Paksé et le plateau Bolaven

Ce fut une journée partagée entre le travail et l’éducation (et c’est agréable!). D’abord nous avons été voir le site d’un projet potentiel pour SKL à quelques milles à l’est de Paksé. Puis nous sommes allés à Paksong sur le plateau Bolevan. La terre (volcanique) est très riche ici permettant aux fermiers de produire plusieurs fruits exotiques, légumes, thé et café. Nous avons acheté des œufs de bananes, petits et sucrés, d’un des vendeurs croisés le long de la route. Ensuite nous avons visité le marché Paksong et acheté des sarongs! Finalement nous sommes arrêtés chez un producteur local de café et de thé. Nous avons eu la chance de rencontrer la propriétaire qui était en train de griller des grains de café de sa plantation.

Elle nous a amenés à une de ses trois plantations et nous a montrés des plants de thé âgés de 40 ans. Ils taillent les plants afin de les maintenir à une hauteur de 3 pieds. Les plus jeunes feuilles sont cueillies pour le thé blanc; les feuilles plus âgées pour le thé noir. Ils font une cueillette trois fois par jour quand le thé est prêt. Les plants de café étaient chargés de grains de café – Arabica, Robusta et un hybride – tous fertilisés naturellement par un ver particulier. Aucun pesticide utilisé. Son petit magasin affiche de façon légitime qu’il s’agit de thé et de café organiques.

Nous sommes restés quelques heures sur les lieux. Une fois de plus, je me suis sentie choyée de vivre, comme peu de gens, des moments uniques au Laos. Nous avons fait tous nos achats. Chanceuse que je suis, j’ai pu acheter des grains de café fraichement grillés. Puis nous sommes retournés à Paksé, conservant de très beaux souvenirs d’une autre merveilleuse journée au Laos. Demain, nous irons visiter deux autres sites potentiels pour SKL. Après cap vers le nord, direction Vientiane.

23 novembre

Si Phan Don – 4 000 Iles

Aujourd’hui notre voyage nous a conduits dans un coin très paisible du Laos. Durant la saison des pluies, ce prolongement de la rivière Mékong s’étend sur 50 kilomètres et s’élargit sur 14 kilomètres. Il devient ainsi le secteur le plus large sur une distance de 4 350 de longueur (du Tibet à la mer de Chine).

Puis nous sommes partis sur un bateau passager vers Don Det, une des plus grandes iles du continent. Une fois accostés, nous avons pris un tuk-tuk pour faire le tour de l’ile. Selon la loi, la route autour de l’ile ne peut pas être pavée, ce qui permet à la région de conserver un genre de sérénité et une qualité de vie presque pastorale. Les résidents font pousser leur propre riz, cultivent leur canne à sucre, leur noix de coco et leurs légumes. Ils pêchent leurs poissons, tissent leurs vêtements, ce qui les rend en quelque sorte assez autonomes. En route, nous sommes arrêtés brièvement afin d’avoir une vue panoramique sur le Cambodge.

Wat Phu Champasak

Visiter cet ancien site religieux Khmer est un des moments marquants de notre séjour au Laos.Il y a quelque chose d’exceptionnel, de mystique. Il s’agit d’un aménagement complexe, composé de terrasses, qui s’étend sur plus de 1 400 mètres jusqu’au versant de la montagne Phu Pasak. Le site est un lieu de culte depuis le milieu du 5e siècle. Il comprend trois étages principaux liés par une longue promenade, décorée de bourgeons de lotus en pierre. Je n’ai pas réussi à me rendre au sommet (il faisait si chaud!), mais deux membres de l’équipe SKL l’ont atteint. Pour le prouver, du merveilleux visuel vidéo qu’ils ont tourné. Vous le verrez bientôt j’espère.

22 novembre

Linda au travail

21 novembre

Paksé, Laos

L’ouverture officielle de l’école n.4 dans le village de Ban Pakxoun était prévue à 8 h 30 du matin le 20 novembre. En raison de la distance entre Vientiane et Ban Pakxoun, nous nous sommes rendus la veille à Pak Kading, un village à proximité. Nous y avons passé la nuit; Ban Pakxoun n’a aucun hôtel où dormir. M. Khamphet, le premier représentant officiel du district du comité de l’école, a organisé un tour en bateau pour nous dans un typique village rural, accessible principalement par la voie des eaux.

Les cordes à danser sont utilisées dès que les enfants les obtiennent. Les jeunes jouent immédiatement avec les frisbee. À qui est-ce le tour? Trois jolies écolières avec Linda – en arrière-plan les nouvelles salles de bain.

La température était agréable, autour de 25 degrés celsius, avec une légère brise et quelques nuages dans le ciel. Le bateau était long et stable, ce qui a rendu le trajet de 20 minutes bien confortable. Pendant un certain temps, il n’y avait aucun signe de civilisation. Soudain un groupe de cigognes a volé au-dessus de nous pour atterrir plus loin dans un arbre près de la rivière. Nous avons fait un détour. Puis j’ai vu le bateau en avant de nous accoster sur notre gauche. À droite, un petit traversier s’est rempli d’écoliers en motocyclettes, retournant à leur village après une journée à l’école.

Plaques de reconnaissance sur l’école de Ban Pakxoun – merci à nos donateurs. La cabane qui protège la pompe à eau.

Le village est assez grand, dispersé le long d’une route sinueuse et de la rivière Nam Kading. Il y a quelques années, des enfants, en jouant avec des allumettes, avaient initié un feu qui avait brûlé un nombre important de maisons en bois et en bambou. Aujourd’hui on peut observer un mélange d’anciennes maisons et de nouvelles résidences en brique, habituellement peintes de couleurs vives. La différence est frappante. Les villageois étaient bien curieux à notre sujet. Je ne crois pas qu’ils rencontrent souvent des visiteurs, spécialement des gens de l’Ouest. Le village changera bientôt parce qu’un pont sera construit sur la rivière Nam Kading. Ceci transformera assurément la localité.

Merci aux donateurs des fonds pour la pompe à eau.

20 novembre

Pour l’inauguration, l’école a été décorée de fleurs fraiches et de feuilles de palmier. Les enfants ont attendu patiemment sur des chaises en plastique sous les tentes blanches, sans trop savoir ce qui les attendait. Nous avons été invités à parler et Ken a officiellement remis l’école aux gens du village. Les représentants locaux ont fait leurs discours, remerciant SKL et promettant de bien prendre soin du nouvel édifice. Nous avons donné nos cadeaux, des uniformes scolaires pour chaque enfant, des calepins, des crayons, des effaces, un ballon de soccer, des cordes à danser, des frisbees, qui ont connu beaucoup de succès auprès des jeunes.

Enfants de la région dans leur bateau sur la rivière Nam Kading
Écoliers retournant au village Ban Pak Bang utilisant un traversier
Anciennes et nouvelles maisons dans le village École de Ban Pakxoun

La cérémonie du baci a suivi le volet officiel du programme. Nous avons reçu des centaines de bons vœux et plusieurs toasts ont été faits. Puis nous avons été gâtés par un fabuleux repas préparé avec des ingrédients locaux incluant du riz fraichement récolté. Les villageois ont été très généreux envers nous. Je me sens extrêmement chanceuse de faire partie de cette célébration merveilleuse.

Élèves attendent patiemment que l’inauguration commence En préparation pour l’inauguration, les maitres de la cérémonie La cérémonie du baci
Délicieuse nourriture locale

18 novembre

Nouveaux uniformes des écoliers de Ban Pakxoun Salade laotienne Salade de papaye Un lunch rapide – soupe aux nouilles laotienne

Nous avons consacré les deux derniers jours à la préparation de notre voyageà Ban Pakxoun et à l’inauguration de l’école. Les 56 nouveaux uniformes scolaires étaient prêts pour nous lorsque nous sommes arrivés à la manufacture. Nous avons reçu un don de 200 calepins. Nous avons dû acheter seulement des crayons, des effaces et un nouveau ballon de soccer bien luisant; tous ces objets étaient financés par un généreux donateur.

Un de mes plats préférés – omelette et riz Sengkeo et Phaly lors d’une marche un dimanche après-midi L’arche d’un temple à Vientiane Légumes frais de commerçants de la rue

J’apprécie le temps que je passe à Vientiane. Chaque jour, au cours de nos activités, je vois quelque chose de nouveau. Et bien sûr, je savoure la délicieuse et authentique nourriture laotienne! Hier soir, après le souper, nous avons visité un des Marchés de nuit. Il s’est agrandi depuis l’an dernier.Il a même de plus nombreux et de beaux objets en vente. De quoi nous tenter! Avec en main, ma nouvelle bourse et de jolies pièces en textile, je retourne à ma chambre en pensant que je suis chanceuse d’être ici.

Une fière grand-mère et sa petite-fille âgée de 6 mois Anciens vêtements Hmong Une commerçante de Vientiane Sengkeo et un délicieux cappuccino glacé

17 novembre

École secondaire de Viengkham

SKL Inc. est fier de vous révéler l’identité du cinquième et prochain projet de construction. Le choix a été fait. Il s’agira de construire une école secondaire dans le village de Viengkham, situé à 2 heures ½ de route au nord de Vientiane. Cette école accommodera 235 élèves des niveaux 1 à 4. Ce nouveau bâtiment, comprenant 5 classes meublées, complétera les aménagements actuels. S’ajouteront des toilettes sanitaires et une pompe pour un puits artésien. Tous les argents amassés, incluant vos dons, iront à ce projet. Merci pour votre générosité.

Aidez-nous à réaliser ce projet. Faites un don dès aujourd’hui.

Inauguration de l’école

Inauguration de l’école primaire de Pakxoun

SKL Inc. est heureux de vous annoncer la date de l’inauguration officielle de la nouvelle école primaire construite dans le village de Pakxoun. Ce sera le 20 novembre 2013 à 8 h 30 du matin.

La suite très bientôt.

16 novembre

15 novembre

Après deux heures de route au nord-ouest de Vientiane, nous sommes arrivés, comme prévu, à l’école secondaire Viengkham. J’ai reconnu plusieurs enseignants et représentants officiels que nous avions rencontrés l’an dernier lors de notre visite préliminaire. Ils nous ont accueillis chaleureusement. Nous étions contents d’apprendre que les résidents sont prêts à contribuer au projet de l’école sous la forme de main-d’œuvre et de matériaux : bois, sable et gravier. C’est un aspect important de l’entente de SKL, négocié avec chaque communauté. Nous confirmons officiellement notre engagement à travailler avec eux afin de construire de nouvelles classes pour les élèves de l’école secondaire de Viengkham.

Élèves et enseignants de l’école secondaire de Viengkham Une classe à remplacer Linda retourne sur les bancs de l’école Dommage fait par les termites Site des classes de la future école

Le principal de l’école, M. Kingkeomanivong, plusieurs enseignants et représentants locaux de six villages, signent l’entente, suivi d’un toast et d’un délicieux lunch préparé en notre honneur – typique hospitalité laotienne! J’étais très fière de participer aux étapes qui permettront de construire une nouvelle école pour les enfants des villages du Laos.

Montagnes de Vang Vieng vues de notre hôtel Ken et Philippe planifient notre visite guidée Récolte locale de riz Achat de quelques produits locaux tissés

14 novembre

13 novembre

Vientiane, Laos

À 9 h du matin, la température indique déjà 27 degrés celsius. Mais on a l’impression qu’il fait 37 degrés en raison de l’humidité. J’ai eu quelques jours pour m’acclimater. Nous avons eu le plaisir d’assister aux nombreuses célébrations liées au mariage de Phimmala, la nièce de Ken.

Portières – gardiennes de la porte

J’ai eu l’honneur d’être incluse aux festivités et même de participer à titre de portière à la cérémonie du mariage traditionnel. Nous devions empêcher le marié et son entourage d’entrer dans la résidence de sa future sans avoir payé la dot appropriée!

Hier, l’équipe de SKL a fait un trajet de trois heures vers Ban Pakxoun afin d’inspecter la nouvelle école, en préparation pour la prochaine ouverture officielle. Je me souviens clairement d’il y a un an, du moment où nous avons conclu les détails de l’entente en face de la structure délabrée qui leur servait de lieu d’enseignement. Maintenant, leur toute nouvelle école de trois classes brille sous le soleil en cet après-midi. Je me sens fière d’avoir rendu possible cette construction et chaque personne ayant contribué à SKL devrait se sentir de la même façon.

Mariage traditionnel Lao

Les enfants travaillent fort, mais aussitôt que nous entrons discrètement dans leurs classes, ils nous regardent avec attention. Nous prenons plusieurs photos. Au début, ils hésitent à sourire, puis moins intimidés, rapidement ils se mettent à prendre des poses et à s’agrouper devant l’appareil-photo. Nous nous sommes entendus sur une date pour l’ouverture officielle avec les gens du village. Nous retournons à Vientiane très satisfaits de la nouvelle école de Ban Pakxoun. Nous anticipons avec excitation la cérémonie à venir.

Enfants – école de Pakxoun Une heureuse écolière

Demain, nous partons vers le nord afin de visiter un site potentiel pour SKL. Puis nous irons à Vang Vieng admirer de très beaux paysages du Laos.

SKL au travail

donnez SVP

N'importe quelle quantité peut nous aider énormément.
Currency:
Amount:
Merci!

Find Us on Facebook

La Galerie Photo de SKL Flickr